Eugène Boudin, pour l’amour du ciel !

Né à Honfleur et mort à Deauville, Boudin a fait des rivages et des ciels normands ses champs de bataille picturaux. Peintre des ports d’Anvers ou de Bordeaux, il met en valeur les gris lumineux de Venise tout autant que les Pardons de Bretagne. Il aligne en frise délicate des femmes élégantes vêtues de robes couleurs du temps. Il dialogue avec Courbet devant...

En savoir +

Toscane

Histoire mythique liée aux Médicis, syndrome de Stendhal, val d’Orcia, chimère étrusque, Puccini, Florence et Sienne, or blanc de Carrare, soie de Lucques, mosaïques de pierres dures, peintures inoubliables, Palio, jardins de Boboli et jardin de tarots…un voyage...

En savoir +

Caillebotte, ingénieur, peintre et « photographe » de la société.

Fils d’un riche industriel, frère d’un talentueux photographe, collectionneur averti, Caillebotte illumine le mouvement impressionniste en lui apportant sa part de réalité, immeubles haussmanniens et raboteurs de parquet. Passionné d’horticulture, fondateur de la société de timbrologie, Caillebotte est aussi régatier et concepteur d’une...

En savoir +

Signac, l’harmonie colorée et pointilliste

Paul Signac, navigateur passionné, a possédé plus de trente bateaux tout au long de sa vie. De ses premières études des bords de Seine dans les années 1880 à la série des Ports de France commencée à l’âge de 65 ans, il explore l’infinie variation des eaux, du ciel, des lumières. Véritable voyage au fil de l’eau, son oeuvre met  en valeur...

En savoir +

Salvador Dali

 Si tu joues au génie, tu le deviens ! Les surréalistes, Des béquilles, Des délires culinaires, Une maison identitaire et un château, La sublime et dangereuse Gala, Freud, La gare de Perpignan, Hitler, Le rêve et l ’ inconscient, Et un inoubliable théâtre-musée. « La différence entre les surréalistes et moi, c’est que moi je...

En savoir +

L’aventure des Stein, ou les collectionneurs magiques

Leo, Michael, Sarah et Gertrude Stein ont aimé Matisse et Picasso bien avant qu’ils ne soient à la mode ou célèbres. Ils ont fait de leurs maisons, rue Madame et rue de Fleurus,  un écrin pour tous les chefs-d’œuvre du début du 20ème siècle, et leurs choix ont largement contribué à la richesse de nos musées. « Tout bon GI en permission à Paris savait...

En savoir +