.entry-meta{ display:none !important; }
Durand-Ruel, le marchand des impressionnistes

Durand-Ruel, le marchand des impressionnistes

« Sans Durand, nous serions morts de faim, nous tous les impressionnistes. Nous lui devons tout. Il s’est entêté, acharné, il a risqué vingt fois la faillite pour nous soutenir. La critique nous traînait dans la boue ; mais lui, c’est bien pis ! On écrivait : Ces gens sont fous, mais il y a plus fou qu’eux, c’est un marchand qui les achète ! »

Paul Durand Ruel a acheté plus de 12 000 tableaux, qu’il a exposés dans ses galeries à Paris, Londres, et New York.

Monet

 

Paul Durand-Ruel met en place un système de promotion des artistes par l’intermédiaire de la presse, et de visites de son appartement. Révolutionne toutes les habitudes des marchands.
Courbet